Willy Van den Bussche

Willy Van den Bussche, né à Bruges, a étudié l’histoire de l’art et l’archéologie à l’Université de Gand. Il a été le concepteur du PMMK, le Musée d’Art Moderne sur mer à Ostende, antérieurement et provisoirement installé à Bruges et Ypres, et du PMCP, le Musée Constant Permeke à Jabbeke. Il a occupé la fonction de conservateur en chef de ces deux musées.

Le parachèvement des deux musées, le PMMK et le PMCP, lui valut la reconnaissance nationale du Gouvernement flamand. Willy Van den Bussche a été honoré de diverses distinctions, notamment le European Museum of the Year Award, le prix du Manager public de l’année (1998), et le Gouden Mathilde van de Oostendse Persclub. Il est également directeur artistique de la reine Paola. En tant que conservateur du PMCP, il a rédigé le catalogue raisonné du musée en 1972. En 1986, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Constant Permeke, il consacrait à cet artiste une vaste monographie couplée à une première grande rétrospective: l’exposition d’ouverture du PMMK à Ostende, bientôt suivie de rétrospectives analogues à Madrid, Vienne, Hanovre, Bologne, Oslo, Taiwan, Lugano, Paris, Pékin, Shenzen et Shanghai. Il a prêté son concours à la réalisation du film Over Permeke, aux côtés des cinéastes belges Henri Storck et Patrick Conrad (1985). En 2004, Willy Van den Bussche s’est également chargé, en tant que commissaire général, de la réalisation de deux expositions importantes chez nos voisins du Nord, à savoir la Rétrospective Constant Permeke au Musée municipal de La Haye, Le Haags Gemeentemuseum, et l’exposition Permeke te gast bij Armando au Armando Museum d’Amersfoort, faisant suite à l’exposition qui s’est déroulée durant l’été et l’automne au PMCP, exposant des œuvres d’Armando. Willy Van den Bussche focalise ses activités sur l’art moderne et contemporain, et particulièrement celui de notre pays. En 1979, il rédigeait le catalogue scientifique du PMMK, qui offre un vaste aperçu historique de l’art dans notre pays de 1880 à nos jours. Outre des monographies (Permeke, Fonds Mercator; Van Hoeydonck, Lannoo), il publia de nombreuses contributions relatives aux artistes contemporains dans des livres, catalogues et périodiques. Membre de nombreuses commissions et associations, Willy Van den Bussche siège notamment à l’International Council of Museums of Modern Art, C.I.M.A.M.-I.C.O.M., à l’Association Flamande des Musées (Vlaamse Museumvereniging), à l’Association internationale des Critiques d’Art (A.I.C.A.), à la Commission d’intégration des œuvres d’art au Parlement Flamand (Commissie voor integratie van kunstwerken in het Vlaams Parlement) à Bruxelles. Il a été président de la Commission des Arts plastiques de la Communauté Flamande (Commissie van Beeldende Kunst van de Vlaamse Gemeenschap) à Bruxelles et est affilié à la Commission des Arts appliqués du VIZO (Institut flamand de l’initiative indépendante) à Bruxelles (Commissie van Toegepaste Kunsten van het VIZO, Vlaams Instituut voor Zelfstandig Ondernemen). Il a été membre de l’Adviescommissie van het Cultuur- en Onthaalcentrum «Scharpoord» (Commission consultative du centre de culture et d’accueil) à Knokke-Heist, de la commission belgo-néerlandaise du World Crafts Council, du Conseil d’administration du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et du comité de rédaction de la revue Kunst en Kultuur du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Il a été commissaire d’exposition de quelques 200 expositions organisées dans les musées nationaux étrangers dont De Dada à nos jours (1981), Cobra-Post-Cobra (1991), Modernism in Painting (1992), Magritte et l’Art contemporain (1998) ainsi que des rétrospectives de Constant Permeke (1986), Gust De Smet (1989), René Magritte (1990), Rik Wouters (1994), Edgard Tytgat (1998), Frits Van den Berghe (1999), Pierre Alechinsky (2000), Between Earth and Heaven, New classical movements in the art of today (2001). L’exposition D’Ensor à Delvaux (1996) visitée par 350.000 personnes, remportait un succès inégalé. Ensuite, elle a tenu l’affiche dans cinq musées au Japon sous une forme réduite. C’est à cette occasion que le titre de Overheidsmanager van het jaar (manager public de l’année) lui a été décerné en 1998. En 2003, il a réalisé, en tant que commissaire général, le projet artistique et côtier 2003 Beaufort, avec d’une part la Triennale d’art contemporain sur mer dans les diverses villes du littoral, réparties sur 75 kilomètres; et d’autre part l’exposition Marines côte à côte au PMMK, le Musée d’Art moderne sur mer d’Ostende, avec des œuvres d’Ensor, Turner, Monet, Tuymans entre autres. C’est la première fois dans l’histoire qu’un tel projet transfrontalier se déroule à la côte, projet auquel le PMMK entendait associer la région tout entière. Il a fait la deuxième édition de ce projet, 2006 Beaufort, et il a organisé également deux expositions à l’étranger, à savoir l’exposition Permeke-Sironi au PalazzoReale de Milan, et l’exposition Arte flamminga Ensor, Spilliaert, Permeke, Magritte, Delvaux à Turin. Il a organisé en outre une grande exposition ayant pour titre SOUL, au Grand séminaire de Bruges, dans le cadre de Corpus Brugge 05 et comme fin de carrière au PMMK il a créé une exposition très vaste Ensor et les avant-gardes sur Mer.